La Gazette du Midi parle de notre manufacture…

la-gazette-du-midi

La gazette du midi, journal d’information économique de Midi-Pyrénées parle de notre manufacture et de Pic de Nore.

Défendre le savoir-faire du Tarn face aux sirènes de la délocalisation… C’est le combat quotidien de l’entreprise Regain, qui conçoit et confectionne des produits à forte valeur ajoutée pour le secteur des vêtements professionnels, mais aussi de la mode. 

Regain remet le « Made in Tarn » à la mode 

Crée en 1973, cette entreprise familiale, installée à Labruguière, est devenue le spécialiste du pull dans le domaine sportif avec la marque Oxbow, et puis, pour des grands noms de la haute couture comme Dior ou Courrèges. « En 1985, Regain s’est positionné sur le marché des uniformes, raconte Laurent Brunas qui dirige aujourd’hui la société, rachetée à ses parents. L’entreprise a remporté le premier marché lancé par la gendarmerie et n’a pas cessé de développer ce secteur du vêtement administratif et professionnel. » Pompiers, gendarmes, armée, hospitaliers… Les produits Regain, personnalisés et adaptés aux conditions très spécifiques des utilisateurs, répondent à des normes européennes haute performance. La société habille aussi des administrations belge, suisse ou luxembourgeoise.

UNE ENTREPRISE
 INNOVANTE ET CITOYENNE 

« Nous devons innover constamment pour créer les produits les plus adaptés et remporter les appels d’offres nationaux ou départe mentaux, précise Laurent Brunas. Pour rester concur- rentiels, nous avons rationalisé la production, nous investissons tous les deux ans dans de nouvelles machines et nous misons sur la qualité grâce aux compétences et à la polyvalence du personnel. Nous investissons aussi beaucoup dans la formation, car les salariés qualifiés sont de plus en plus rares dans ce domaine. L’objectif premier est de pérenniser les outils et le savoir-faire unique d’une région historiquement tournée vers le textile. » Entreprise citoyenne, Regain affiche le label « Origine France Garantie » et ISO 26 000 pour ses engagements dans les domaines social et environnemental.

L’entreprise, qui compte une trentaine de salariés, réalise un chiffre d’affaires annuel de 5M €. Elle travaille avec deux partenaires historiques, au Portugal et en Tunisie, qui emploient au total près de 80 personnes pour les produits Regain. « Ce ne sont pas des sous-traitants mais de vrais partenaires, souligne Laurent Brunas. Le coût de la confection est dix fois plus cher en France qu’en Chine, grâce à ces collaborations nous pouvons rester dans la course et préserver l’emploi en France. »

MODE ET EXPORT

Depuis 3 ans, Regain a lancé une ligne de pulls mode sous la marque « Pic de Nore » pour élargir son champ d’action. « Très peu d’acteurs en France confectionnent des pulls, constate le patron de Regain. Nous avons donc une belle carte à jouer, le vrai made in France est porteur, nous commençons à vendre nos pulls, via un réseau de boutiques haut de gamme, aux États-Unis, au Japon et en Angleterre. » Remarqués par des créateurs et marques de renom, ces produits ont permis à l’entreprise tarnaise de développer également une activité de sous-traitance, en plein développement.

Dans une filière textile qui comptait 600 000 emplois dans l’Hexagone il y a 20 ans et seulement 59 000 aujourd’hui, Regain continue à tisser des fils pour l’avenir. « Une réelle demande existe aujourd’hui pour les matières naturelles et les articles durables. Nous continue rons à réinventer la qualité française. »

Commentaires Comments

*: Champs obligatoires Requested field

Post Navigation