Une maille après l’autre … Le saviez-vous ?

Beaucoup se souviennent  du« clic clic » des aiguilles à tricoter de leurs grands-mères qui s’entrechoquent, mais au final que savons-nous sur le tricot ?

La définition dans le dictionnaire est la suivante : Le tricot est une technique utilisée pour fabriquer une étoffe à partir d’un fil. Le tricot est constitué de boucles, appelées mailles, qui s’entrelacent entre elles. Les mailles actives sont tenues sur des aiguilles qu’à ce qu’elles puissent être bloquées par le passage d’une nouvelle maille à travers elles. 

Ces mailles peuvent se déformer, cette souplesse fait la supériorité de la maille par rapport au tissu. Mais techniquement cette souplesse implique un savoir-faire très pointu…

La souplesse de la maille est sans doute la raison pour laquelle les premiers articles tricotés ont été des pièces vestimentaires qui exigent une adaptation étroite de l’étoffe aux formes du corps qu’elle recouvre (bas, bonnet, sous-vêtements..)

Cette aptitude à la déformation explique le développement considérable du champ d’application de la maille dans d’autres domaines que celui de l’habillement  tel que le milieu médical ou celui de la construction automobile et de l’aéronautique.

Une maille ou une boucle est constituée d’une longueur de fil dont la disposition peut être divisée en 3 parties : la tête (partie centrale), les jambes (parties latérales) et les pieds (extrémités).

Anatomie d'une maille Manufacture Regain

Un tricot est l’imbrication d’un grand nombre de mailles. De ce fait l’aspect du tricot est différent selon que les parties visibles de la maille sont les jambes ou la tête et les pieds.

A partir d’un fil, le styliste peut donc créer une matière, choisir ses compositions, les couleurs, le dessin, la transparence, le relief, les combinaisons sont infinies et extrêmement créatives.

Pour tricoter un pull le « tricoteur » doit connaître au préalable le titrage du fil c’est-à-dire la finesse du fil. Plus le titrage du fil est élevé et plus le fil est fin et de bonne qualité. Il doit aussi connaître la jauge à utiliser c’est-à-dire l’épaisseur ou la finesse du tricot. Plus le numéro de la jauge est élevé (ex : Jauge 8), plus le pull sera fin et inversement, plus le numéro de la jauge est bas (ex : Jauge 5), plus le pull sera épais. Aussi, il est important pour le tricoteur de connaître le dimensionnel et le nombre de rangées et de colonne à respecter, c’est ce qui fait la densité de la maille.

Il y a trois procédés de fabrication de vêtements en maille:

- Soit les panneaux (c’est à dire les pièces du tricot, dos, devant, manches) sortent des machines, sont découpés, puis assemblés en confection. Notre manufacture est spécialisée dans cette technique dite « coupée cousue »

- Soit les panneaux sortent en forme et il ne reste plus qu’à les assembler.

- Soit le tricot sort intégralement tricoté sans couture.

Vous l’aurez compris tricoter un pull ne s’improvise pas !

panneaux manufacture Regain

Commentaires Comments

*: Champs obligatoires Requested field

Post Navigation