Vanessa Lacombe, Gérante d’On The Rocks

pic-de-nore-vanessa-lacombe-on-the-rocks-made-in-france

« Le made in France participe à une économie solidaire »

La qualité France des glaçons en pierre, garantie d’origine et de traçabilité des matières premières

Après Thierry Moysset et les couteaux de la Forge de Laguiole, les pulls Pic de Nore continuent leur tour du made in France avec la rencontre de Vanessa Lacombe, gérante de la société On The Rocks qui commercialise des glaçons en pierre et granit de Bretagne (Ille-et-Vilaine) et du Sidobre (Tarn) destinés à rafraîchir whisky et alcool.

Comment est née l’aventure de ces glaçons en pierre pour whisky ?

Après une enfance en milieu rural isolé, proche de la nature avec des rêves de voyages autour du monde, en 1998 à 21 ans j’ai créé VERVAL, un atelier de fabrication de lampes à huile artisanales à base de plantes sauvages.

En 2008, VERVAL se réoriente vers la fabrication et la commercialisation d’objets en pierre naturelle.

2011 marque le rachat de la marque et du site « www.ontherocks.fr » qui me permet de développer le concept des glaçons en granit rafraîchissants pour Whisky et alcool.

C’est aussi une organisation commerciale de 5 constituée de deux segments :

- l’un à destination des réseaux professionnels, art de la table, agro-alimentaires, cavistes, épiceries fines, CHR : une force de vente de 5 commerciaux permet de couvrir le territoire national ;
- l’autre orientés vers les particuliers : une boutique en ligne avec un site leader national des ventes de glaçons granit de Bretagne et du Sidobre.

D’où vous est venue l’idée des glaçons pierre ?

J’ai toujours aimé créer des objets issus de la nature ; ils ont évolué au fil de temps passant du végétal au minéral, intimement lié avec mes affinités du moment. C’est aussi porter un autre regard sur les éléments qui nous entourent et leur donner une utilité.

Quel a été le plus grand challenge quand vous vous êtes lancée?

Le plus grand challenge a été de monter une unité de production :

-          en coordonnant plusieurs métiers et plusieurs savoir-faire ;

-          en mobilisant des artisans et des sous-traitants motivés par un projet commun ;

-          en intégrant dans ce projet la participation de personnes handicapées.

Quelle a été votre motivation pour vous lancer dans l’aventure du fabriqué en France ?

Stratégiquement, l’utilisation de ressources naturelles et locales en les transformant en objets fonctionnels et esthétiques. Techniquement, la possibilité de visiter et choisir les sites locaux d’extraction de matière première (Sidobre…). Socialement la création d’emploi, la réinsertion dans la vie professionnelle de personnes handicapées d’un établissement et service d’aide par le travail (ESAT). Humainement c’est toute une chaîne qui s’exprime.

 

Que représente pour vous le made in France ?

Le made in France englobe une économie solidaire autour de produits naturels et écologiques issus de matières premières et savoir-faire locaux.

Selon vous quels sont les avantages, les inconvénients ou peut-être les difficultés à produire en France ?

Les avantages : proximité et réactivité des fournisseurs et partenaires, qualité des matières premières et du savoir-faire. Les inconvénients : les coûts supérieurs aux produits d’importation. L’une des principales difficultés reste la concurrence déloyale par des produits d’importation moins chers.

Comment définiriez-vous votre valeur ajoutée sur le marché du fabriqué français ?

Par la garantie d’origine et de traçabilité des matières premières, validées par les certifications de conformité alimentaire acquises auprès d’un laboratoire national accrédité. Par exemple, j’ai réussi à convaincre un distributeur, jusque là importateur, de choisir la qualité de produits français avec ces glaçons en granit made in France. Il est devenu depuis un partenaire durable. J’ai aussi obtenu la commande d’une pièce unique dans un palace parisien place Vendôme grâce à la qualité du savoir-faire mis en œuvre et à l’origine de la pierre.

 

Pouvez-vous partager avec nous vos prochains challenges ?

L’objectif est de structurer l’entreprise pour la pérenniser et continuer son développement. Etoffer la gamme ONTHEROCKS dans le prolongement du glaçon granit, notamment avec les pierres polaires pour alcools blancs fraîchement sorties de nos ateliers.  Et toujours contempler la nature…

pic-de-nore-on-the-rocks-vanessa-lacombe

Commentaires Comments

*: Champs obligatoires Requested field

Post Navigation